Close Sidebar
RECHERCHE
Type & Hit Enter To Search

Jeune américaine d’origine japonaise, Audrey Kawasaki peint sur des pans de bois nervurés des jeunes filles à la limite de l’androgynie, au regard mélancolique et d’une très grande sensualité. Ces créations sont aussi bien composées de figures féminines que de petits squelettes d’animaux, de bêtes en tous genres et de formes végétales. L’esthétique de ses tableaux fait directement référence à la finesse des compositions des estampes japonaises et au travail de Gustave Klimt, Egon Schiele ou encore Alfons Mucha.

Archives

© Emma Croville 2014 - Tous droits réservés